Sélectionner une page

Quelle est la Capitale de la Birmanie ? (Culture Générale)

Naypyidaw, officiellement épelé Nay Pyi Taw, anciennement Kyetpyay, Pyinmana ou Kyatpyay, Pyinmana), est la capitale du Myanmar et siège du gouvernement du Myanmar.

Elle est administrée comme le Territoire de l’Union Naypyidaw, conformément à la Constitution. Il est inhabituel parmi les villes du Myanmar, étant une ville entièrement planifiée en dehors de tout état ou région, semblable à Canberra en Australie, Brasília au Brésil, ou Washington, D.C. aux États-Unis.

 

Découvrez la Capitale de Naypyidaw

En tant que siège du gouvernement du Myanmar, Naypyidaw est le site du Parlement de l’Union, de la Cour suprême, du Palais présidentiel, des résidences officielles du Cabinet du Myanmar et du siège des ministères et de l’armée.

Naypyidaw se distingue par sa combinaison inhabituelle de grande taille et de très faible densité de population. La ville a accueilli les 24e et 25e Sommets de l’ANASE, le 3e Sommet BIMSTEC, le 9e Sommet de l’Asie de l’Est et les Jeux du Sud-Est de 2013.

Histoire de Naypyidaw, la Capitale de la Birmanie

Naypyidaw a une courte histoire. Elle a été fondée sur un site vierge près de Pyinmana, à environ 320 kilomètres (200 mi) au nord de l’ancienne capitale, Yangon. La construction a débuté en 2002. Au moins 25 entreprises de construction ont été engagées par le gouvernement militaire pour construire la ville, dont Asia World et Htoo Ltd.

Le 6 novembre 2005, la capitale administrative du pays a été tranquillement transférée de Yangon vers un site vierge situé à environ 320 km (200 mi) au nord d’où elle se trouvait, avec des explications minimales du gouvernement.

Le nom officiel de la nouvelle capitale a été rendu public le 27 mars 2006, Journée des forces armées du Myanmar. La construction de cette ville prévue a commencé en 2002 et s’est achevée en 2012.

Le 27 mars 2006, plus de 12 000 soldats ont défilé dans la nouvelle capitale à l’occasion de sa première manifestation publique : un défilé militaire massif pour marquer la Journée des forces armées – qui marque l’anniversaire de la révolution de 1945 en Birmanie contre l’occupation japonaise du pays.

Le tournage s’est limité au terrain de parade en béton qui contient trois énormes sculptures. Les représentations du roi Anawrahta, Bayinnaung et Alaungpaya, qui sont considérées comme les trois plus grands monarques de l’histoire du Myanmar. La ville a été officiellement nommée Naypyidaw lors de ces cérémonies.

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This